Fatigue, vertiges et manque de concentration ? Cela peut être des signes d’anémie.

Si tu te sens souvent fatigué(e) et faible, ou si tu souffres de vertiges et de difficultés à te concentrer, cela pourrait être le signe d’une anémie. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement et comment cette anémie se développe-t-elle ?

Comment l’anémie se manifeste-t-elle ?

L’anémie, également connue sous le nom d’anémie ferriprive, se produit lorsque le corps ne produit pas suffisamment de globules rouges ou lorsque les globules rouges présents ne contiennent pas assez d’hémoglobine. L’hémoglobine est une protéine qui transporte l’oxygène et qui est responsable de la couleur rouge du sang. L’anémie peut se manifester de différentes manières, notamment

  1. Fatigue et faiblesse : l’un des symptômes les plus courants de l’anémie est une fatigue et une faiblesse persistantes, même lors d’un effort minime. Les personnes concernées peuvent se sentir épuisées et sans énergie.
  2. Essoufflement : une diminution de l’oxygénation de l’organisme due à un faible taux de globules rouges peut entraîner des difficultés respiratoires et un essoufflement, notamment en cas d’activité physique.
  3. Peau et muqueuses pâles : l’anémie peut entraîner une pâleur de la peau, notamment au niveau du visage, des lèvres et des ongles. Les muqueuses telles que les gencives et la conjonctive peuvent également apparaître pâles.
  4. Vertiges et difficultés de concentration : Le manque d’oxygène dans le cerveau peut entraîner des sensations de vertige, des étourdissements en se levant et des problèmes de concentration et de mémoire.
  5. Palpitations et battements cardiaques rapides : l’anémie peut amener le cœur à battre plus vite pour compenser le manque d’oxygène. Cela peut entraîner des palpitations, un rythme cardiaque irrégulier et une augmentation de la fréquence cardiaque.
  6. Mains et pieds froids : la diminution de la circulation sanguine peut donner aux mains et aux pieds une sensation de fraîcheur, voire de froid.
  7. Ongles cassants et chute des cheveux : une carence en fer peut également entraîner une fragilité des ongles et une chute des cheveux. Pour en savoir plus, consultez notre article“Chute de cheveux – les neuf causes les plus fréquentes”.

Il est important de noter que ces symptômes ne sont pas spécifiques à l’anémie et que d’autres conditions médicales peuvent provoquer des symptômes similaires. Par exemple, la fatigue peut aussi être le signe d’un foie affaibli. Lire à ce sujet notre article 2Fatigué en permanence ? Peut-être que ton foie murmure à l’aide”.

Quelles sont les causes possibles d’une anémie ?

L’une des causes les plus fréquentes de l’anémie est une carence en nutriments, la plus courante étant la carence en fer.

Jusqu’à 70 % du fer présent dans l’organisme se trouve dans l’hémoglobine des globules rouges. Les 30 % restants sont stockés sous forme de ferritine et d’hémosidérine. Seul environ 10 % du fer apporté par l’alimentation est absorbé dans l’intestin grêle et transporté dans le plasma.

Si ton taux de fer est trop bas, tu pourrais souffrir d’anémie. Cela signifie que tu n’as pas assez de globules rouges sains pour transporter l’oxygène vers tes organes et tes tissus.

Ce qui entraîne une anémie ferriprive

Les principales causes de la carence en fer et de l’anémie peuvent être grossièrement classées en trois catégories : Perte de sang, besoins accrus et faible absorption de fer.

Les pertes de sang peuvent être dues à des saignements aigus ou chroniques dans le tractus gastro-intestinal, qu’il s’agisse d’ulcères, d’inflammations ou d’hémorroïdes. Les saignements menstruels chez les femmes ayant des règles abondantes ou longues, ainsi que des maladies telles que la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse ou le cancer de l’estomac peuvent également entraîner une perte de sang significative et, par conséquent, une anémie.

De plus, à certaines périodes de la vie, les besoins en fer augmentent, ce qui entraîne un besoin accru. Pendant les phases de croissance chez les enfants et les adolescents, ainsi que pendant la grossesse, où le corps augmente ses besoins pour le développement du fœtus et la formation du placenta, une quantité suffisante de fer est essentielle. Les besoins en fer peuvent également augmenter pendant l’allaitement, lorsque le fer est nécessaire à la production du lait maternel, et en cas d’activité physique intense, notamment chez les sportifs d’endurance ou de haut niveau. Si celle-ci n’est pas couverte, il y a un risque de carence en fer et finalement d’anémie.

Enfin, un apport trop faible en fer par l’alimentation peut entraîner une carence et une anémie. Une alimentation déséquilibrée, comme dans le cas d’un régime végétarien ou végétalien, peut entraîner un apport insuffisant en fer. La consommation de substances inhibitrices telles que les aliments riches en acide phytique ou le café pendant les repas peut également nuire à l’absorption du fer. De plus, les maladies inflammatoires chroniques du tractus gastro-intestinal, les troubles de l’absorption comme dans la maladie cœliaque, ainsi que l’utilisation de médicaments réduisant l’acidité gastrique peuvent entraver l’absorption du fer.

Outre la carence en fer, le manque de vitamine B12 ou de folate, une vitamine B, peut également être à l’origine d’une anémie. En effet, ces deux nutriments participent à la formation de globules rouges sains. Un déficit ou une carence peut survenir en raison d’une absorption insuffisante de vitamine B12 et de folate dans l’alimentation ou de problèmes d’absorption dans le tractus gastro-intestinal. Les femmes enceintes présentent en outre un risque accru de carence en folate.

Sortir de l’anémie grâce aux compléments alimentaires

En cas d’anémie due à une carence en nutriments, tu devrais augmenter l’apport de ces nutriments afin de combler la carence dans un premier temps. Un médecin peut déterminer ton statut nutritionnel par analyse sanguine afin de déterminer le dosage qui te convient et de s’assurer que le traitement est efficace.

Le “Feed Your Blood Building Complex” d’Ogaenics est un produit recommandé et dosé scientifiquement, qui contient tous les nutriments nécessaires à la formation du sang en combinaison. Ce complément alimentaire bio contient 30 mg de fer végétal combiné à de la vitamine B12 naturelle et du folate, ainsi que de la vitamine C naturelle qui améliore l’absorption du fer. Il reconstitue tes réserves de nutriments pour l’hématopoïèse en cas d’anémie de manière efficace et purement naturelle, sans aucun effet secondaire.

Bonus : Le fer végétal qu’il contient est particulièrement bien toléré et provoque moins de troubles gastro-intestinaux que les préparations traditionnelles à base de fer. Tu ne risques pas non plus de surdosage, car ton corps est généralement plus apte à réguler l’excès de fer provenant de sources végétales.

En principe, tu devrais prendre les préparations à base de fer le matin à jeun et au moins une demi-heure avant ou deux heures après le repas.

Alimentation en cas d’anémie

Pour prévenir ou traiter l’anémie, il est important d’avoir une alimentation équilibrée. Tu devrais veiller à consommer davantage d’aliments contenant du fer ainsi qu’une alimentation riche en vitamine B12 et en folates, à améliorer la biodisponibilité par des combinaisons judicieuses et à éviter les aliments qui font obstacle.

Aliments contenant du fer
  • Viande rouge (de préférence de la viande maigre comme le bœuf ou la volaille)
  • Poisson (en particulier les fruits de mer comme les huîtres et les moules)
  • Légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches)
  • Légumes à feuilles vertes (épinards, chou vert)
  • Produits céréaliers enrichis (par ex. flocons d’avoine, pain complet)
  • Noix et graines (p. ex. graines de courge, graines de tournesol)
Aliments contenant de la vitamine B12
  • Viande (en particulier le foie)
  • Poisson
  • Œufs
  • Produits laitiers
Aliments contenant des folates
  • Légumes verts à feuilles (comme les épinards et le chou vert)
  • Légumes secs
  • Avocat
  • Oranges
  • Du brocoli.
Augmente l’assimilation du fer absorbé

Certaines stratégies permettent d’améliorer l’assimilation du fer végétal issu de l’alimentation. Le fer végétal, également appelé fer non héminique, est généralement absorbé par l’organisme de manière légèrement moins efficace que le fer héminique, présent dans les sources animales. Voici quelques moyens d’augmenter l’assimilation du fer végétal :

Pour optimiser l’absorption du fer provenant de sources végétales, il est important de préparer correctement les aliments et de les combiner habilement.

  • Le trempage des légumineuses et des produits céréaliers avant la cuisson peut réduire la teneur en acide phytique et augmenter la biodisponibilité du fer. La germination de graines, de grains ou de légumineuses peut avoir des effets similaires.
  • Certains aliments et boissons peuvent inhiber l’absorption du fer d’origine végétale. Il s’agit notamment du thé, du café, des produits laitiers et des aliments riches en acide phytique (p. ex. les céréales complètes). Essaie d’éloigner ces inhibiteurs des repas afin d’augmenter l’absorption du fer.
  • La vitamine C augmente l’absorption du fer végétal dans l’intestin. Tu peux manger des aliments riches en vitamine C en même temps que des sources végétales riches en fer. Par exemple, tu pourrais combiner les épinards ou les légumineuses avec des agrumes, des poivrons ou des brocolis, ou boire un verre de jus d’orange en même temps.

Conclusion

En résumé, l’identification de la cause spécifique de l’anémie est donc la clé d’un traitement efficace. En cas de signes de carence en fer ou d’autres carences en nutriments pour l’anémie, tu dois éliminer ces carences de manière ciblée. Il s’agit notamment d’une alimentation consciente, riche en nutriments hématopoïétiques tels que le fer, les folates et la vitamine B12. Le complément alimentaire naturel Feed Your Blood Bloodbuilding Complex d’Ogaenics est spécialement conçu pour répondre à ces besoins nutritionnels et peut te soutenir efficacement dans cette démarche.

Close
Cart (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.

Currency